History

The European Heritage Days originated in Granada (Spain) on 3 October 1985, during the 2nd Council of Europe Conference of European Ministers responsible for Architectural Heritage. On this occasion, the French Minister of Culture suggested extending to a European level the "Monuments' Open Doors" initiative launched in France in 1984. Several European countries, such as The Netherlands, Luxemburg, Malta, Belgium, the United Kingdom (Scotland) and Sweden soon set up similar events.

In 1991, the Council of Europe officially launched the European Heritage Days with the support of the European Commission. In 1999, this initiative became a joint action of the Council of Europe and the European Commission. Throughout Europe, during the weekends of September, the European Heritage Days open the doors of numerous monuments and sites, many of them usually closed to the public, allowing Europe's citizens to enjoy and learn about their shared cultural heritage and encouraging them to become actively involved in the safeguard and enhancement of this heritage for present and future generations.

Today, the European Heritage Days can be considered an essential instrument for fostering a tangible experience of European culture and history in addition to raising the awareness of the public about the many values of our common heritage and the continuous need for its protection. All 50 States parties to the European Cultural Convention actively take part in the initiative and the number of annual visitors is now estimated to be around 20 million at more than 30,000 participating monuments and sites. The European Heritage Days have succeeded in stimulating civil society's participation, the specific involvement of youth, voluntary work and cross-border cooperation, thereby promoting the core principles of intercultural dialogue, partnership and civic responsibility.

Directorate General II of Democracy of the Council of Europe, in close cooperation with the Directorate General for Education and Culture of the European Commission, ensures the general orientation, definition and execution of the tasks to be achieved within the framework of the European Heritage Days. The Secretariat of the European Heritage Days is carried out by the Council of Europe's Directorate of Democratic Governance, under the responsibility of its Steering Committee for Culture, Heritage and Landscape (CDCPP).

From their launch at a European level onwards, the European Heritage Days have gained each year in importance. The 50 European States parties to the European Cultural Convention of the Council of Europe all participate and these Days have proved a success among the public.

--------------

Les Journées européennes du patrimoine sont nées à Grenade (Espagne) le 3 octobre 1985, lors de la 2e Conférence du Conseil de l'Europe des ministres européens responsables du patrimoine architectural du Conseil de l’Europe. A cette occasion, le ministre français de la Culture propose d’étendre au niveau européen l’initiative des "Portes ouvertes des monuments" lancée en France en 1984. Plusieurs pays européens tels que les Pays-Bas, le Luxembourg, Malte, la Belgique, le Royaume-Uni (Ecosse) et la Suède mettent rapidement sur pied des manifestations similaires.

En 1991, le Conseil de l'Europe a lancé officiellement, avec le soutien de la Commission européenne, les Journées européennes du Patrimoine. Cette initiative est devenue, en 1999, une action conjointe du Conseil de l'Europe et de la Commission européenne. Dans toute l’Europe, pendant les week-ends du mois de septembre, les Journées européennes du patrimoine ouvrent les portes de nombreux sites et monuments, dont beaucoup sont fermés d’ordinaire au public, permettant ainsi aux citoyens européens de découvrir leur patrimoine culturel commun et de s’instruire à son sujet, tout en les encourageant à prendre une part active à sa sauvegarde et à sa mise en valeur pour les générations présentes et à venir.

Aujourd’hui, les Journées européennes du patrimoine peuvent être considérées comme un instrument essentiel pour familiariser concrètement les esprits avec la culture et l’histoire européennes, de même que pour les sensibiliser aux multiples valeurs de notre patrimoine commun et à la nécessité permanente de le protéger. Les 50 États signataires de la Convention culturelle européenne participent activement à cette initiative, et le nombre annuel des visiteurs est maintenant évalué aux alentours de 20 millions pour 30 000 monuments et sites visités. Les Journées européennes du patrimoine ont réussi à impliquer la participation de la société civile – en particulier celle des jeunes – le travail bénévole et la coopération transfrontalière, promouvant de la sorte les principes essentiels du dialogue interculturel, du partenariat et de la responsabilité civique.

La Direction Générale II de la Démocratie du Conseil de l'Europe, en étroite coopération avec la Direction générale pour l’éducation et la culture de la Commission européenne, assure l’orientation générale, la définition et l’exécution des tâches à accomplir dans le cadre des Journées européennes du patrimoine. Le Secrétariat des Journées européennes du patrimoine est assuré par la Direction de la Gouvernance démocratique du Conseil de l'Europe sous la responsabilité de son Comité Directeur de la Culture, du Patrimoine et du Paysage (CDCPP).

Depuis leur lancement à l’échelle européenne, les Journées européennes du patrimoine ont pris d’année en année une importance croissante. Les 50 Etats signataires de la Convention culturelle européenne du Conseil de l’Europe y participent tous et ces Journées connaissent un succès grandissant auprès du public.